Résumé des PALIERS DE CONSTRUCTION DE L’ECRIT

LES PALIERS DE CONSTRUCTION DE L’ECRIT
(Jean-Marie BESSE)

1. Dans son écriture, tout semble se passer comme si l’enfant situé à ce premier palier se donnait à comprendre l’écrit comme
UNE TRACE DIFFÉRENTE DU DESSIN

2. D’autres productions écrites semblent Indiquer que, pour leur auteur, l’écriture serait à comprendre comme une
TRACES SE RAPPORTANT AU RÉFÉRENT

3. Un autre ensemble d’écritures semble tenir l’écrit pour une
TRACE RELATIVE À LA DURÉE
DE LA CHAÎNE SONORE

4. Pour d’autres enfants les lettres sont là pour représenter des sons repérés dans l’énoncé : ce nouveau palier constitue l’entrée dans la phonétisation. Ces enfants tiennent alors l’écrit pour une
TRACE RELATIVE À L’ANALYSE PHONIQUE DE L’ÉNONCÉ

5. Un nouveau pas est franchi lorsque les enfants traitent
L’ÉCRIT EN TANT QUE TRACE CODANT,
DANS LE MÊME ORDRE, LA SUCCESSION DES SONS
DE LA CHAÎNE ORALE

6. Il faut encore évoquer, au moins pour mémoire, cet autre palier que constitue le fait de reconnaître
L’ÉCRIT EN TANT QUE TRACE CODANT DE MANIERE
SPÉCIFIQUE LA CHAÎNE ORALE

7. Il y a lieu également de distinguer le moment où l’écrit est compris
EN TANT QUE TEXTE REPRÉSENTÉ ET COMMUNIQUÉ
SELON DES FORMES CULTURELLES DONNÉES